Fabien Geley

Sophrologue à Saint Paul lès Dax

Fabien Geley
20 rue Charles Gounod 40990 40990 Saint Paul lès Dax

Contactez Fabien Geley à Saint Paul lès Dax

logo Fabien Geley
Adresse :
20 rue Charles Gounod 40990
40990 SAINT PAUL LES DAX 
Port :
06 76 99 64 11 
Responsable :

Présentation de Fabien Geley :

Présentation du cabinet de sophrologie :
Je suis certifié RNCP, diplômé de la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie (ISSO TOULOUSE).
Mon activité professionnelle est une activité de relation d’aide, d’écoute et de pratique de la sophrologie dans le respect de la méthode fondée par Alfonso Caycedo. Cette pratique s’adapte aux besoins des particuliers en utilisant les 4 premiers degrés de la méthode et l’écoute active formalisée par Carl Rogers.

Les consultations sont proposées dans le cadre d’une Déontologie sérieuse et d’une pratique de la Sophrologie excluant toute autre méthode, discipline, thérapie, soins. Je travaille en complément des prises en charge des médecins généralistes, spécialistes, psychiatres et psychologues. En coordination chaque fois qu'il est possible.




Horaires :
9h - 20h

Aucun avis sur Fabien Geley

Aucun Avis
Note de Fabien Geley
Accueil et conseil
Accueil et conseil
Qualité de la consultation
Accueil et conseil
Cadre et propreté
Accueil et conseil
Attente / Délais
Accueil et conseil

Envoyer un message a Fabien Geley :

Pour contacter un professionnel, vous devez posséder un compte :

Votre Identifiant ou email

Mot de passe

Vous constatez des erreurs sur la fiche, si vous êtes le sophrologue, la méthode la plus simple de mettre à jour les informations est de s'inscrire en cliquant ici , c'est gratuit et cela vous permettra de renseigner toutes les informations nécessaires et de les mettre à jour lorsque vous le souhaitez. Vous pourrez également ajouter un lien vers votre site web, votre logo et des photos.
Si vous n'etes pas le sophrologue concerné cliquez ici pour remonter l'erreur constatée.

Qu’est-ce qu’un sophrologue ?

Le sophrologue pratique la technique thérapeutique psychocorporelle nommée « sophrologie ». Cette technique, basée sur l’étude de soi, a pour objectif de faire trouver au patient en lui-même les ressources nécessaires à la réalisation de ses objectifs et de ses besoins. Le sophrologue est là afin de l’aider à modifier son regard sur lui-même, mais également sur les personnes qui l’entourent et sur le monde. Ceci afin de lui permettre d’être plus serein au quotidien et dans les difficultés qu’il rencontre.

Le sophrologue travaille de manière libérale ou au sein d’un institut de bien-être. Il a comme missions principales de favoriser la détente physique du patient et l’aider dans son épanouissement personnel.

Les qualités d’un sophrologue doivent être multiples. C’est un métier tourné vers l’humain et, à ce titre, il se doit en tout premier lieu d’être à l’écoute des besoins et des attentes de son patient. Il faut également savoir organiser et animer des activités en groupe, être créatif, empathique et posséder un vrai sens de la persuasion pour exercer ce métier.

Un sophrologue apprend la communication, la connexion avec son patient, afin de l’orienter idéalement vers son bien-être. Il intervient avec des adultes, des enfants, des personnes âgées et doit être à l’aise avec tous ces publics.

Discipline reconnue par l’État, la sophrologie ne nécessite pour autant aucun diplôme pour sa pratique. Mais il est nécessaire d’obtenir un certificat ou un diplôme privé de praticien de la sophrologie. Ce dernier s’acquiert au sein d’un établissement de la Fédération des Écoles Professionnelles en Sophrologie. Il dispense au futur sophrologue 300 heures de formation théorique, afin d’apprendre les techniques de relaxation dynamique et de sophronisation. Puis, une seconde étape amène le candidat à mettre en pratique ses apprentissages.

Ce métier est en pleine expansion, dans un siècle où l’on privilégie la notion de bien-être et les « médecines douces ». Certains actes du sophrologue sont remboursés par les mutuelles et la profession tend à s’organiser afin d’augmenter le niveau de qualification des sophrologues. Elle devient petit à petit une discipline au véritable statut de métier paramédical.